Forum tortues-geniales (ou les chroniques décapantes du net !)

Le journal reptilien du net !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLe plus grand site photos tortues du net !

Partagez | 
 

 la Cistude d europe

Aller en bas 
AuteurMessage
jay
Le Webmaster
Le Webmaster
avatar

Nombre de messages : 8194
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: la Cistude d europe   Sam 21 Mai - 17:06

La Cistude d.Europe:

Parmi la dizaine de sous-espèces identifiées, trois sont présentes en France (Emys orbicularis orbicularis, Emys orbicularis lanzai, Emys orbicularis galloitalica); on observe des formes intermédiaires entre certaines sous-espèces.

Description de l’espèce:

Tortue d’eau douce.

Poids moyen de l’adulte : 400 à 800 g.

Carapace aplatie (hydrodynamique) de forme ovale mesurant de 10 à 20 cm pour l’adulte, tandis que celle du jeune à l’éclosion ne mesure que 2 à 3 cm.

Carapace noirâtre à brun foncé avec, souvent, de fines taches ou stries jaunes ; plastron jaune plus ou moins taché de brun ou de noir, mobile chez l’adulte ; tête et cou ornés de taches jaunes.





Pattes palmées pourvues de fortes griffes (5 sur antérieures, 4 sur postérieures) ; queue longue et effilée.

Dimorphisme sexuel : queue des femelles plus courte (8 à 8,5 cm contre 9 cm chez le mâle adulte) et plus étroite à la base, carapace plus ronde ; plastron légèrement concave et taille plus petite chez les mâles.

Confusions possibles:

Parmi les autres tortues présentes en France métropolitaine, des confusions sont possibles avec les deux espèces suivantes :-l’Émyde lépreuse (Mauremys leprosa): cette tortue présente en Afrique du Nord et en Espagne n’est connue en France que dans certains points du Languedoc-Roussillon ; elle se distingue de la Cistude d’Europe par une couleur générale verdâtre, la présence de stries jaunes distinctives sur le cou et la présence d’un pont osseux entre la carapace et le plastron ;


Reproduction :

La maturité sexuelle est atteinte entre 8 et 15 ans chez les mâles, entre 10 et 18 ans voire plus (20 ans ?) chez les femelles.
L’accouplement s’effectue de mars à octobre avec un maximum en avril-mai. La ponte a lieu principalement en mai-juin-juillet sur des sols chauds, exposés au sud (non inondables, sableux ou sablo-limoneux, bien dégagés), à une distance du point d’eau pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres. La Cistude pond de 3 à 13 oeufs, généralement 8 ou 9, dans un trou profond d’une dizaine de centimètres qu’elle creuse avec ses pattes arrière. La femelle peut effectuer une ponte principale et une


ponte complémentaire (notamment en cas de perturbation) ; certaines femelles semblent ne pas se reproduire tous les ans.

Les jeunes naissent à l’automne après un développement embryonnaire de deux à quatre mois ; en cas de conditions météorologiques défavorables, la naissance peut ne s’effectuer qu’au printemps suivant. Le sexe est déterminé génétiquement mais aussi en partie par la température lors de l’une des phases de l’incubation (température < 28°C : mâles ; > 29°C : femelles ; à 28,5°C : 50% de mâles et 50% de femelles). Le sexe ratio est généralement en faveur des femelles (rapport mâles/femelles roche de 0,5). On estimerait à 1 chance sur 100 les probabilités d’un jeune d’atteindre l’âge adulte.

L’espérance de vie serait de 40 à 60 ans, voire plus de 100 ans
en captivité.

Activité :

La Cistude hiverne d’octobre à mars sous la vase (dans les étangs, en bord de roselière le plus souvent) ; elle sort de l’hivernage dès les premiers jours d’insolation continue, à partir de fin février. Dans le midi,en cas de grande chaleur ou de sécheresse, la tortue utilise un terrier dans la berge ou s’enfonce dans la vase en attendant la pluie (estivation).

C’est une espèce essentiellement diurne. Elle prend des bains de soleil au bord de l’eau (ex. : roselière mais aussi pierre, branchage, tronc d’arbre,etc.) quand la température de l’air est supérieure de 4°C à celle del’eau ; son optimum thermique est de 25°C. Farouche et discrète, elle plonge au moindre dérangement ou si la température de l’air varie de manière importante. Elle passe la nuit dans l’eau, immobile, pattes et tête pendantes.



La Cistude est une espèce sédentaire qui passe la majeure partie de son cycle de vie dans l’eau. Elle se déplace de 40 à 80 m par jour en moyenne dans un étang mais peut migrer naturellement ou en cas de « catastrophe » (ex.: assec estival de l’étang) vers un autre point d’eau situé à plusieurs centaines de mètres ; les mâles sont plus mobiles (déplacements parfois supérieurs à 1 km).

Elle ne défend pas de territoire mais on observe cependant des compétitions entre mâles lors de la période de reproduction. Le territoire de vie existe (ex. : partie d’un étang) mais il est fluctuant, l’animal pouvant changer d’emplacement (ex. : autre partie de l’étang ou autre étang).

Il n’existe pas d’organisation sociale particulière mais, bien qu’indépendant, l’animal supporte bien la vie en commun.

Régime alimentaire

La Cistude est presque exclusivement carnivore. Elle se nourrit dans l’eau, principalement dans la végétation à myriophylles (Myriophyllum spicatum) et nénuphars (Nuphar lutea, Nymphaea alba), mais aussi dans la roselière.

Son régime alimentaire se compose principalement d’insectes, de
mollusques aquatiques, de crustacés et de leurs larves. Occasionnellement, elle peut se nourrir de poissons malades ou morts, d’oeufs de poissons, d’oeufs et de têtards de batraciens, de sangsues, etc.
Exceptionnellement, la Cistude peut s’alimenter d’oisillons ou de petits rongeurs qu’elle entraîne sous l’eau, noie et déchiquette.

Caractères écologiques :

La Cistude habite généralement les zones humides ; on la trouve de préférence dans les étangs, mais aussi dans les lacs, marais d’eau douce ou saumâtre, mares, cours d’eau lents ou rapides, canaux, etc. Elle affectionne les fonds vaseux - ou rocheux en Provence et en Corse - où elle trouve refuge en cas de danger ou pendant l’hivernation et l’estivation. La présence d’une bordure plus ou moins étendue de roseaux (Phragmites australis) ou de joncs (Juncus spp.), de végétation aquatique flottante est de même recherchée. Elle apprécie les endroits calmes et ensoleillés, à l’abri des activités humaines, en particulier la roselière jeune où elle peut se chauffer sans avoir à se réfugier dans l’eau constamment.

Quelques habitats de l’annexe I
susceptibles d’être concernés

3170 -* Mares temporaires méditerranéennes :

habitat prioritaire

3280 -Rivières permanentes méditerranéennes du Paspalo
Agrostidion avec rideaux boisés riverains à Salix et Populus
alba

3290 -Rivières intermittentes méditerranéennes du Paspalo-
Agrostidion

3130 -Eaux stagnantes, oligotrophes à mésotrophes avec
végétation des Littorelletea uniflorae et/ou des Isoëto-
Nanojuncetea

3150 -Lacs eutrophes naturels avec végétation du Magnopotamion
ou de l’Hydrocharition

Répartition géographique :

L’aire de répartition de la Cistude s’étend de nos jours de la mer
d’Aral, du Kazakhstan, de la mer Caspienne jusqu’à la Turquie et l’Europe de l’Est (Ukraine, Crimée, Roumanie, Hongrie, Biélorussie, Russie, Pologne) jusqu’en Lituanie, et dans le nord-est de l’Allemagne. Dans le sud, on la trouve en péninsule Ibérique, aux îles Baléares, dans le sud et au centre de la France où les populations sont isolées, en Corse, Sardaigne, dans la vallée du Pô, les Apennins, en Sicile, dans les Balkans, mais aussi en Afrique du Nord.

En Europe centrale, la répartition est assez incertaine dans la mesure où il est probable que les populations d’origine soient éteintes et que les observations concernent uniquement des individus échappés de captivité ou réintroduits.

En France, son aire de répartition « naturelle » se situe au sud d’un arc de cercle joignant Rochefort, la Brenne, l’Allier et la région lyonnaise. Au nord de cette limite, les observations concerneraient des individus échappés de captivité.

Les populations françaises les plus connues se trouvent :

-dans le Centre et l’Ouest : principales populations en Brenne (Indre) et dans le marais de Brouage (Charente-Maritime) ; ces populations semblent stables

-en Corse : surtout littorale, essentiellement dans les étangs de la côte orientale (étang de Biguglia, plaine d’Aléria, étang de Palo, étangs côtiers de Porto-Vechio)

-dans le Midi : deux grands noyaux en basse vallée du Rhône (Camargue et marais adjacents) et dans le Var (massifs des Maures et Esterel) ; populations relictuelles dans le Gard, l’Aude, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse.

La Cistude affectionne les zones de faible altitude ; cependant, des observations ont été rapportées en France jusqu’à 500 m dans le Var et 600 m en Corse.

Statuts de l’espèce :

Directive « Habitats-Faune-Flore » : annexes II et IV

Convention de Berne : annexe II

Espèce de reptile protégée au niveau national en France

Cotation UICN : Monde : faible risque (quasi menacé) ; France :
vulnérable

Présence de l’espèce dans des espaces protégés

L’espèce est présente sur au moins 10 réserves naturelles et sur
22 sites du Conservatoire du littoral.

Évolution et état des populations, menaces potentielles

Évolution et état des populations

La Cistude est la tortue qui possédait l’aire de répartition la plus nordique. On trouve des traces de sa présence en Europe du Nord d’où elle a aujourd’hui disparu suite aux changements climatiques depuis la période Atlantique. Plus récemment, elle est en régression sur l’ensemble de l’Europe centrale du fait des changements climatiques mais aussi sous l’influence de l’anthropisation.
La Cistude, bien qu’encore très présente, est l’espèce de reptile qui a le plus régressé en valeur absolue en Europe ces dernières années, notamment en Europe centrale. Elle est considérée comme « vulnérable » en Europe, « en danger » dans certains pays (ex.: Autriche, ex-Tchécoslovaquie, Allemagne, Pologne), « en régression » dans d’autres (ex.: France, Hongrie, Portugal, Espagne, Italie, Pologne).

Menaces potentielles :

On a constaté une régression des populations de Cistude sousl’influence de plusieurs facteurs

-disparition des zones humides par anthropisation : assèchement par drainage, fragmentation du milieu, endiguement desrivières, etc.

-évolution défavorable du climat entraînant un déficit d’insolation lié à l’Atlantisation et à la reforestation spontanée

-utilisation/destruction de la tortue depuis le néolithique jus-qu’à nos jours (rite funéraire, alimentation, etc.)

-destruction par les pêcheurs qui la considèrent comme dangereuse pour le poisson, leurs oeufs et leur frai.Aujourd’hui, certaines menaces restent d’actualité.


Atteintes au biotope de l’espèce

-régression des zones humides

-dégradation de la qualité de l’eau par intensification des pratiques agricoles et piscicoles (ex.: bloom algal)

-limitation de la végétation aquatique et de la roselière par desmoyens mécaniques ou chimiques

-destruction des pontes par mise en culture ou retournementdes prairies

-régression des roselières sous l’impact des ragondins(Myocastor coypus)


Atteintes à l’espèce

-prédation des pontes par la Fouine (Martes foina), le Putois(Mustela putorius), le Renard (Vulpes vulpes), le Sanglier (Susscrofa), le Blaireau (Meles meles), etc., d’autant plus préjudiciable que les pontes ont tendance à se concentrer du fait de l’enfrichement en cas de déprise (en Brenne par exemple)

-destruction des femelles lors de la période de ponte par la fauche des prés

-asphyxie accidentelle des tortues piégées dans les engins depêche (type nasses, filets dormants, etc.)

-régression des populations sous l’effet des incendies dans lesud de la France

-concurrence avec des espèces introduites, notamment laTortue de Floride

-capture par des terrariophiles ou le grand public malgré le statut d’espèce protégée.


Propositions de gestion:

Propositions relatives à l’habitat de l’espèce

D’une manière générale, la conservation de la Cistude passe par la conservation des zones humides. Elle se raisonne donc à une vaste échelle et nécessite la prise en compte de l’activité humaine.

Ponctuellement, certaines préconisations peuvent permettre le maintien de conditions favorables :

- limiter les intrants dans le point d’eau ; en particulier, proscrire
l’utilisation d’herbicides

- conserver une surface suffisante de végétation aquatique

-ne pas effectuer de travail du sol sur les sites de ponte
identifiés

-conserver le milieu terrestre proche du point d’eau ouvert par
la fauche ou le pâturage

- maximiser la surface de contact entre l’eau et la roselière

-dans certaines régions, conserver les roselières et la végétation aquatique en limitant les populations de ragondins et rats musqués (Ondatra zibethicus);
- effectuer le curage des canaux aux périodes d’activité des animaux
(avril-octobre).

Propositions concernant l’espèce

Préserver la tranquillité des animaux en limitant l’accès du bétail
ou des promeneurs à une partie du point d’eau.

Protéger les concentrations de pontes au moyen de clôtures, de cloches grillagées ou de répulsifs olfactifs.

Donner un véritable statut à la Tortue de Floride (classement en espèce nuisible).

Éviter le lâcher de tortues de Floride dans la nature (organisation de la récupération et du stockage).

Interdire la pose de filets type « verneux » dans les secteurs occupés par l’espèce ou laisser la chambre à mi-eau pour que les tortues ne se noient pas.

Conséquences éventuelles de cette gestion sur d’autres espèces :

Aucune dégradation liée à d’importantes populations de Cistude
n’a été constatée en milieu naturel.

_________________
Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c’est moi le meilleur.(coluche)


Dernière édition par le Sam 21 Mai - 17:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma64
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : sud ouest!!
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Sam 9 Déc - 5:57



Oeufs de cistudes, prédatés (renard ou ragondin)




Cistude femelle se dirigeant vers son lieu de ponte



Lieu de ponte des cistudes, ils se trouvent à environ 75/100m de leur lieu de vie.




Un nid prédaté






Un des colocataires (ragondins, nuisible) sur le lieu de vie de la cistude, et on peut voir comme plante de la jussie (nuisible) qui fait office de nourriture pour cette tortue à certains moments


Toutes les photos sont mon entière propriété pour toute utilisation me contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jay
Le Webmaster
Le Webmaster
avatar

Nombre de messages : 8194
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Sam 9 Déc - 6:31

merci emma, j ajouterai tes photos a la fiche demain quand je me leve content2

_________________
Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c’est moi le meilleur.(coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graptemis
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : BEAUMONT - BELGIQUE
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 10:32

Bonjour!

Je voudrais acheter, avec papiers CITES, des cistudes.
Quelqu'un peut me renseigner une adresse? ²héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aimzebaistouane
posteur de qualité
posteur de qualité
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Dinan (22)
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 11:32

...essaie en Chine, si ils les bouffent pas y doivent en faire la contrebande avec des vrais faux papiers... content1

_________________
Omnia potens, ultima necat... Id est : CARPE DIEM !!!
G.Sulcata 0.0.2; T.Marginata 1.0.0; TSS 0.0.2; TSE 0.0.2; P.Castaneus 0.0.2; P.Concina 0.0.1; C.Insculpta 1.1.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graptemis
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : BEAUMONT - BELGIQUE
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 14:29

b*a*o "Posteur régulier", cela veut dire que tu postes régulièrement des conneries ou, c'est l'abréviation "d'imposteur irrégulier"? a*r*v*or* casse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aimzebaistouane
posteur de qualité
posteur de qualité
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Dinan (22)
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 15:26

m*r dsd ééé §§§ content1

pffff mais c'est pas moi qui me suis attribué ce qualificatif ²haha

...

Par contre, ta question ne revient-elle pas au paradoxe de "l'oeuf et la poule" ?

Comment obtenir des animaux d'élevage d'une espèce endémique lorsque leur détention en est strictement interdite ou alors conditionnée à la présentation de certificat d'origine ??? (sinon en les achetant dans un pays où cette espèce n'est pas représentée dans la nature).

Ce seraient des canards, tu les verraient se poser sur ton étang, en période de chasse tu aurais le droit de tirer dessus, de les bouffer, mais pas celui de les maintenir captifs ! à moins de prouver leur provenance licite !? (??!!) ( ???!!!) ²arr

Tu retrouves(ais) le même problème avec la carbonaria (guyannaise) qui est(était) disponible dans tous les pays d'Europe (puisque à la base elle est d'Amérique centrale) sauf la France (DOM-TOM obligent) ...

...tu vois que je n'écris pas QUE des conneries ... ²jetset

Allez ! Tchuss, et si tu trouves un filon, ça m'intéresse aussi, c'est une belle ch'tite !!! s*n*e

_________________
Omnia potens, ultima necat... Id est : CARPE DIEM !!!
G.Sulcata 0.0.2; T.Marginata 1.0.0; TSS 0.0.2; TSE 0.0.2; P.Castaneus 0.0.2; P.Concina 0.0.1; C.Insculpta 1.1.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graptemis
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : BEAUMONT - BELGIQUE
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 15:54

Je n'ai jamais dit que j'habitais en France!

Par contre, j'ai trouvé une combine officielle pendant que d'autre racontent des chinoiseries...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aimzebaistouane
posteur de qualité
posteur de qualité
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Dinan (22)
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 19:35

Bon ben, si t'habites pas en France je t'invite à te renseigner sur l'article suivant (moniteur belge), dans les deux langues nationales:

http://biodiversite.wallonie.be/sites/Natura2000/n2000full.pdf

page 4, section 1, Ss section 2, article 2bis, alinea 6
puis annexe II a, page 25, item 8...

.... et oui, y a pas qu'en France qu'il y a des empêcheurs de tourner en rond... T'es confronté au même problème...

Je me suis pas cogné tout le texte, mais je pense qu'une application de "saisie conservatoire" est sans doute appliquée sur les animaux détenus pré-décret, et donc celui qui est en règle ne doit sans doute pas pouvoir vendre ses reproductions sans un minimum de tracasseries administratives...
Attention, j'ai pas dis impossible !!! (dieu merci !) ((et j'ai pas tout lu !poulet

Si t'as déjà reçu un prix, cela m'intéresse (en MP)...

_________________
Omnia potens, ultima necat... Id est : CARPE DIEM !!!
G.Sulcata 0.0.2; T.Marginata 1.0.0; TSS 0.0.2; TSE 0.0.2; P.Castaneus 0.0.2; P.Concina 0.0.1; C.Insculpta 1.1.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graptemis
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : BEAUMONT - BELGIQUE
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Mer 12 Sep - 20:22

Je n'ai pas pris le temps de lire le décret du Moniteur Belge...
Je viens de rentrer avec 4 cistudes chez moi (55€/pièce), dossière de 8cm et en ordre de CITES! ²yeahh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jay
Le Webmaster
Le Webmaster
avatar

Nombre de messages : 8194
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Jeu 13 Sep - 0:50

la vente des cistudes est autorisée a condition bien sur que les specimens vendus soient nés en captivité tout comme pour l'herman,on ne la voit encore que tres rarement dans les animaleries francaises (je n en ai jamais vu),en revenche en suisse, en belgique, et chez certains eleveurs francais tu en trouveras avec cites. content2


content que tu ai pu trouver ton bonheur et bonne chance avec tes nouvelles tortues content2

_________________
Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c’est moi le meilleur.(coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graptemis
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : BEAUMONT - BELGIQUE
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Jeu 13 Sep - 1:52

Il est vrai qu'en Belgique, dans toutes bonnes animaleries spécialisées, on peut trouver des tortues d'Herman ainsi que toutes sortes de reptiles avec papiers CITES.

Mes tortues palustres vivent dans un petit paradis terrrestre et aquatique de 25 ares complètement fermé, rien que pour elles!

Je viens seulement de me rendre compte à quel point ce site est réellement fréquenté par des"déjantés"...

Merci pour tes encouragements, Jay!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aimzebaistouane
posteur de qualité
posteur de qualité
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 51
Localisation : Dinan (22)
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Jeu 13 Sep - 10:49

...bon, ben je suis juste jaloux... ²mad

Tous mes bons voeux avec tes protégées !!! ²hihihihi

_________________
Omnia potens, ultima necat... Id est : CARPE DIEM !!!
G.Sulcata 0.0.2; T.Marginata 1.0.0; TSS 0.0.2; TSE 0.0.2; P.Castaneus 0.0.2; P.Concina 0.0.1; C.Insculpta 1.1.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dif
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Jeu 13 Sep - 14:42

Ouai bravo des que ta des photo poste les j'adore cette espèce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jay
Le Webmaster
Le Webmaster
avatar

Nombre de messages : 8194
Age : 40
Localisation : france
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: la Cistude d europe   Ven 14 Sep - 20:18

tout va bien qui finit bien, dans la joie et la bon hu content1 meur

_________________
Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c’est moi le meilleur.(coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Cistude d europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
la Cistude d europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epervier juvénile d'Europe
» petit tour d'Europe 2004
» ICONOGRAPHIE DES ORCHIDEES D'EUROPE
» Clé de détermination des Orchidées d'Europe
» f16 face au toit de l europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum tortues-geniales (ou les chroniques décapantes du net !) :: LES TORTUES :: TORTUES AQUATIQUES ET PALUSTRES :: Fiches (tortue aquatique)-
Sauter vers: